La noix de cajou – Un excellent élément naturel

7 Août 2012 by

La noix de cajou – Un excellent élément naturel

La noix de cajou encore appelée anacarde est un produit végétal d’origine brésilienne très appréciée. C’est une amande qui se présente sous la forme d’une demi-lune que l’on l’extrait de la coque de la noix. Celle-ci porte une résine corrosive formée d’une grande quantité d’acide anacardique et de baume de cajou. Dès son extraction, elle peut être consommée directement ou traitée avec certains éléments de sorte à la servir en apéritif ou en dessert. En plus de son goût très apprécié elle dispose d’une certaine valeur thérapeutique, prouvée par différentes études.

 

Origines et production de la noix de cajou

Fixée à la pomme de cajou, la noix de cajou a été découverte pour la toute première fois au XVIe siècle par les colons portugais au Brésil. Il fait parti de la famille des akènes et se développe progressivement sur l’anacardier (Anacardium occidentale) à partir d’un pédoncule comestible (la pomme de cajou). La production de la noix de cajou débuta dans d’autres pays du monde comme le Mozambique, l’Inde, certains pays asiatique et en Afrique de l’Ouest dans la même période. Précisons, qu’un climat adéquat est nécessaire pour la bonne croissance des arbres porteurs et donc pour une bonne production des noix.

Pour la récolter, il est nécessaire d’attendre que les pédoncules soient mûrs et tombent de l’anacardier. Cette étape est suivie du ramassage au sol des pommes qui seront séparées des noix séchées, par la suite. Pour ce qui est de sa préparation, elle diffère d’une région à l’autre. Au Brésil ou au Benin (principaux producteurs) par exemple, la cuisson de la noix est faite en terre, refroidie, puis décortiquée à la fin après bris de l’enveloppe carbonisée. On obtient ainsi de la noix de cajou grillée qui est consomme salée ou pas, au même titre que de l’arachide, en cuisine ou au dessert. Mais l’anacarde n’est pas apprécié uniquement pour son goût. Elle l’est également en raison de ses atouts thérapeutiques même s’ils sont encore très peu connus du public.

 

Vertus thérapeutiques de la noix de cajou

C’est grâce à de nombreuses recherches scientifiques en épidémiologie que les vertus de cette noix ont pu être identifiées. Selon les résultats de ces recherches, la consommation de noix de cajou réduirait les risques de maladies cardiovasculaires, de cancer du colon chez les femmes, de diabète, ainsi que plusieurs autres pathologies courantes. De par sa composition, elle serait un excellent hypocholestérolémiant grâce notamment aux acides gras monoinsaturés qu’elle contient. Ces acides gras ont en effet, pour avantage de réduire la teneur en cholestérol dans l’organisme, en opposition aux acides gras saturés. Ainsi, la consommation régulière de noix de cajou réduirait considérablement le LDL (mauvais cholestérol) et favoriserait la montée du HDL (bon cholestérol).

En plus, la noix de cajou est également très utilisée en cosmétique. Commercialisée sous la forme de beurre de noix de cajou, elle est très bénéfique dans les soins de la peau. Ce beurre contient, en effet, plusieurs composants chimiques utiles pour la peau tels que le zinc, le fer, le manganèse, le sélénium, les vitamines E, K, B6, B2, B1, de l’acide pantothénique.

Ainsi, aussi bien dans l’alimentation, en médecine générale et pour les soins du corps, la noix de cajou est un excellent élément naturel.

1 Comment

  1. La noix de cajou nous réserve beaucoup de surprise, je la recommande depuis bien longtemps à mes patient. Merci pour ce petit article bien écrit et imagé 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.