Les applications thérapeutiques de la rhubarbe

17 Avr 2013 by

Les applications thérapeutiques de la rhubarbe

Le nom rhubarbe est attribué à une trentaine d’espèces répertoriées sous ce nom générique. C’est une plante d’origine asiatique cultivée aujourd’hui dans de nombreuses régions tempérées pour ses racines et ses pétioles (tiges) reconnues pour leurs nombreuses vertus thérapeutiques. De plus en plus utilisée en cuisine ainsi qu’en pharmacie, la rhubarbe rencontre un certain succès. Découvrez ici cette plante remarquable à travers son origine, ses différentes variantes ainsi que ses applications thérapeutiques.

 

Origine et présentation de la rhubarbe

Cultivée dans les régions tempérées, la rhubarbe appartient à la famille des Polygnacées, une catégorie de plantes herbacées vivaces. Plante vert rougeâtre mesurant jusqu’à un mètre de haut, elle est identifiable grâce à ses grandes feuilles dont les pétioles peuvent mesurer jusqu’à 50 cm de long et ont une apparence gaufrée en forme de triangle quelque peu vulgaire. Originaire d’Asie, cette plante fait l’objet d’une utilisation traditionnelle en Russie et en Chine depuis environ 5 000 ans où ses vertus thérapeutiques ont été découvertes. Aujourd’hui, sa culture s’est étendue dans de très nombreux pays tempérés de façon saisonnière. En France, c’est principalement en Picardie et en Alsace qu’elle est récoltée et commercialisée durant la période couvrant Avril à Juillet. Durant les autres périodes de l’année, elle est importée de Grande-Bretagne ou des Pays-Bas.

 

Usages thérapeutiques de la rhubarbe

La rhubarbe est très recommandée pour les maladies cardiovasculaires. En effet, de récentes études effectuées sur des malades atteints d’athérosclérose ont montré que la consommation de cette plante a diminué leurs taux de cholestérol (LDL) sans pour autant toucher au bon cholestérol (LDL). Cette plante vous éloigne ainsi des maladies cardio-vasculaires et autres maladies liées au cœur. Par ailleurs, la rhubarbe est une bonne source de vitamine K et de vitamine C ; elle vous permet d’avoir constamment de l’énergie. Cette plante contient aussi du calcium et du manganèse qui sont excellents pour le bon fonctionnement de l’organisme. De plus, cette plante possède des effets laxatifs grâce ses richesses en minéraux, en potassium ainsi qu’en phosphore. La rhubarbe joue aussi un rôle anti-inflammatoire pour les muqueuses buccales, car elle contient des substances antiseptiques.

 

Posologie et précautions d’usage

Si vous souffrez de lithiase oxalocalcique ou si vous êtes sujet à contracter cette maladie, il serait mieux d’éviter de trop consommer la rhubarbe. Aussi, les personnes susceptibles de souffrir des calculs rénaux ne doivent pas trop en consommer. La meilleure chose à faire serait donc de recueillir l’avis de votre médecin avant toute consommation. Pour la conservation de votre rhubarbe, vous pourrez le mettre dans un sac plastique puis le congeler pendant deux à une semaine. Par ailleurs, en ce qui concerne le mode d’emploi ou la manière de consommer la rhubarbe, vous pouvez faire comme vous le voulez ; il n’en existe pas de posologie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.