Le Shiitaké, un champignon aux nombreuses vertus

15 Mai 2013 by

Le Shiitaké, un champignon aux nombreuses vertus

De son nom scientifique Lentinula edodes, le shiitaké est un champignon comestible qui pousse au Moyen-Orient. Ce champignon est utilisé pour ses propriétés nutritives et ses effets bénéfiques dans la guérison de certaines maladies. Lisez cet article pour en apprendre plus sur le shiitaké.

 

Origines et présentation du shiitaké

Exploité depuis plus de 10 siècles déjà, le shiitaké est le deuxième champignon le plus cultivé au monde. C’est en l’an 378 qu’il fut découvert au Japon où il était utilisé par une religion animiste comme un symbole de croissance rapide et de vitalité. Ce champignon apparait également en Corée au 17ème siècle où il était utilisé pour rehausser le goût de certains plats coréens tels que le Japchae (aujourd’hui Hojo Panseo). Le shiitaké tire également ses origines de la Chine où il est représenté en tant qu’une « oreille végétale » (champignons noirs servis dans les restaurants, aussi appelés oreille de Judas). Ce champignon est très utilisé pour les nombreuses vitamines qu’il contient. D’ailleurs, il contient des sucres complexes polysaccharides de type beta-glucan qui est une fibre très recherchée. Le sélénium, le cuivre, le phosphore, le magnésium, le manganèse, le zinc et les vitamines B5, B2, B6, B3, B9 et PP sont d’autres valeurs nutritives qu’il est également possible de trouver dans le shiitaké.

 

Usages thérapeutiques du shiitaké

En plus d’être un aliment riche en vitamines, le shiitaké possède de nombreuses vertus thérapeutiques. Par exemple, il aurait des actions bénéfiques sur la prévention du cancer ainsi que sur le système nerveux. Il est aussi reconnu comme un excellent fortifiant général de l’organisme. Ses propriétés riches en glucides lui font bénéficier d’une substance antitumorale appelée « Lentinane » qui est un polysaccharide ; ce dernier contribue à la diminution du taux de cholestérol dans l’organisme et permet de lutter contre les agressions internes et externes du corps humain. Le sélénium qu’il contient est un excellent antioxydant qui lutte contre les maladies dégénératives et le vieillissement des cellules. Quant au cuivre que contient le shiitaké, il permet de mieux oxygéner les tissus.

 

Posologie et précautions d’usage

Le shiitaké est utilisé dans la cuisson de nombreux mets ou est utilisé pour accompagner des repas. Vous pouvez donc le cuire au four, le griller, le sauter ou encore le cuire à l’étuvée. Il peut être aussi utilisé dans les sauces légumes ou sauce tomates ainsi que dans les soupes. Toutefois, il faudrait faire attention à sa consommation, car de récentes études affirmeraient que le shiitaké contiendrait une toxicité naturelle. Ce champignon n’est d’ailleurs pas autorisé par la Communauté Européenne à circuler sur le marché en tant que médicament. Il est plutôt utilisé sous forme de gélules en tant que complément alimentaire. Ses gélules sont concentrées en KS2, AC2P, en lentinan et en polysaccharides beta-glucan et ont de ce fait, des effets antitumoral, anti-cancer, antimicrobien et antioxydant. Souvenez-vous de consulter votre médecin avant de commencer tout traitement à base de shiitaké ; il vous aidera à trouver les bons dosages, afin de vous mettre à l’abri de tout effet indésirable ou risque.

1 Comment

  1. J’aime bien ton article. Où est-ce que tu as appris tout cela ? Je n’avais jamais entendu parler de ce champignon ! :p

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.