La chicorée – Une plante bonne pour le foie

31 Août 2012 by

La chicorée – Une plante bonne pour le foie

Plante herbacée et volute, la chicorée est utilisée un peu partout dans le monde et en France. Son nom fait d’ailleurs penser à un produit (du même nom) fabriqué à partir de ses racines et constituant un substitut du café largement utilisé. La chicorée peut procurer des bienfaits très intéressants à l’organisme. Nous vous proposons donc de la découvrir dans cet article à travers sa présentation et ses vertus.

 

Présentation de la plante

Appartenant à la famille des Composées (astéracées), la chicorée est une plante plus ou moins pubescente et vivace. Ses premières utilisations remontent à plusieurs siècles, en Egypte et aux époques romaine et grecque. Originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie, cette plante se cultive dans les régions tempérées et ses appellations diffèrent d’ailleurs selon la région ou on se situe. En France (dans les campagnes) par exemple, elle est appelée pôvre ou laideron en raison de sa présentation (allure rabougrie). Elle porte également le nom de barbe de capucin, cheveux de paysan, herbe à café, etc.

Les parties utilisées de la chicorée sont les racines et les feuilles et il en existe plusieurs espèces dont deux principales. Il s’agit des chicorées sauvages ou amères (Cichorium intybus L.) et des chicorées endives (Cichorium endiva L.). Ces deux espèces sont d’ailleurs les plus cultivées et utilisées. Et, en fonction des lieux de culture, leurs noms peuvent également varier. C’est ainsi qu’on retrouve la chicorée de Bruxelles, la chicorée Catalogne, les « chicorées italiennes », et bien d’autres. Les chicorées sont commercialisées sous plusieurs formes à savoir : feuilles et racines séchées, pâtes.

 

Composition générale de la chicorée

Les chicorées sont très riches en vitamines (A, B5, B9, K) et en cuivre. Elles contiennent aussi du manganèse en très importante quantité. On y retrouve enfin les vitamines, B1, B2, B6, E ainsi que du calcium, du fer, du magnésium, du zinc, du potassium, du phosphore. Cette grande richesse des chicorées leur confère de nombreux bienfaits.

 

Les bienfaits de la chicorée

La chicorée a une action bénéfique sur le foie. En effet, ses effets hépatoprotecteurs protègent au maximum des infections du foie ou de la cirrhose. D’ailleurs, elle est utilisée dans le traitement de ces pathologies. Aussi, c’est une plante qui stimule la sécrétion du suc gastrique et l’appétit. Elle régularise les troubles de l’appareil digestif et est très utilisée en cas d’acidité gastrique. Grâce à ses propriétés prébiotiques, elle équilibre la flore intestinale. C’est pour cela qu’elle est utilisée dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable et des inflammations de l’intestin.

Par ailleurs, la consommation de la chicorée est conseillée parce qu’elle réduit le taux de lipides présent dans l’organisme, de même que le cholestérol. Elle permet alors un meilleur fonctionnement de l’organisme et par la même occasion, une meilleure santé. En outre, les douleurs rhumatismales, les angines et les affections cutanées sont quelques problèmes de santé contre lesquels la chicorée permet de lutter.

 

Au final

La consommation de la chicorée est donc vivement recommandée à cause de tous ses bienfaits. Toutefois, cette plante peut entraîner des allergies chez certaines personnes. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin si vous souffrez d’un quelconque mal après une consommation de chicorée.

1 Comment

  1. Bon à savoir.
    Comment la consomer pour une bonne assimilation?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.