L’amarante, la plante de l’immortalité

19 Avr 2013 by

L’amarante, la plante de l’immortalité

De son nom scientifique Amaranthus, l’amarante ou Amaranthe est une plante de la famille des Amaranthacées qui est utilisée dans plusieurs domaines dont la décoration, la médecine et la cuisine. Ici, nous vous parlerons des bienfaits de l’amarante sur la santé, de son origine, de même que de la manière dont on peut l’utiliser.

 

Origine et présentation de l’amarante

L’amarante est une plante originaire d’Asie, d’Afrique et de l’Amérique où elle fut trouvée pour la première fois. Elle était utilisée depuis plus de 4 000 ans au Mexique par les Incas, les Aztèques et les Mayas. Sa culture fut toutefois interdite dans ce pays après la conquête espagnole car cette plante représentait l’immortalité. L’amarante est une plante mesurant un mètre de haut dont la fleur se présente telle une tige d’épis de maïs fine. Elle peut pousser sur tout type de sol pourvu qu’elle soit exposée à la lumière et éloignée du froid. Il existe plusieurs espèces de cette plante. Vous avez entre autres l’amarante caudatus, la queue de renard, la blanche, la rouge, l’africaine, la gigantesque, la tricolore, celle à feuille de saule et l’amarante potagère pour ne citer que celles-là.

 

Usages thérapeutiques de l’amarante

Les graines d’amarante contiennent 2 fois plus de magnésium, 3 fois plus de fer et 5 fois plus de calcium que les autres céréales. Elles contiennent également 8 g de protéines végétales de plus que le riz, 10 g de plus que le maïs, 12 g de plus que l’avoine et 16 g de plus que le blé. Ce n’est donc pas pour rien que les diététiciens affirment que les protéines contenues dans cette plante sont d’une qualité supérieure aux protéines du lait de vache, et même du soja ! C’est donc l’aliment de référence si vous avez des besoins nutritionnels accrus. Par ailleurs, l’absence de gluten observé dans la composition de l’amarante fait que cette plante est très souvent recommandée aux personnes intolérantes au gluten. Les feuilles de cette plante sont également comestibles. Celles-ci regorgent de vitamine C, de bêta-carotène, de calcium et de fer. Elles sont indiquées pour améliorer l’alimentation d’une personne en manque de provitamine A ou en manque de vitamine C.

 

Posologie et précautions d’usages

Les graines d’amarante doivent être soigneusement lavées et bien cuites avant d’être consommées. Mais si vous préférez, vous avez également la possibilité de moudre les grains et ainsi de consommer cette plante sous forme de bouillie. Les feuilles de l’amarante doivent être soigneusement lavées et rincées à l’eau propre avant toute consommation. Par ailleurs, pour ce qui est de la posologie, aucune prescription n’a été faite. Toutefois, consommer une trop grosse quantité d’amarante peut entrainer des nausées, des vomissements et des vertiges. Aussi, il est déconseillé aux femmes enceintes d’en consommer. Si vous avez des questions ou préoccupations concernant l’amarante, veuillez prendre l’avis de votre médecin.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.