Les graines de lin pour votre apport en oméga-3

23 Avr 2012 by

Les graines de lin pour votre apport en oméga-3

Les graines de lin (lin oléagineux), sont connues depuis toujours pour l’huile qu’on en tire et pour les vertus thérapeutiques qui leur sont attribuées. Le lin (Linum usitatissimum), plante annuelle des climats tempérés et tropicaux, que l’on connait déjà en textile, pour la fibre que l’on tire de sa tige, offre ainsi une autre excellente opportunité d’usage. Car, si le textile tiré de la tige de cette plante est très réputée et très utilisée dans le monde de la mode et de la confection vestimentaire, les graines n’en sont pas moins utiles dans le domaine de la santé et du bien-être. De nombreux usages en sont aujourd’hui faits et, vous pouvez ainsi vous procurer ces graines ou l’huile qu’on en tire sous différentes formes. Allons donc à la découverte de ces petites graines miracle !

 

Origine et historique des graines de lin

L’extraction des fibres textiles du lin est aussi vieille que le monde. Les premières références historiques de l’usage des graines de lin remontent quant à elles à la Chine ancienne où les graines de la plante figuraient – et figurent toujours d’ailleurs – parmi les recettes de la pharmacopée chinoise pour le traitement de différents maux (constipation, sècheresse cutanée, furoncle, etc.). L’huile tirée de ces graines a également souvent fait l’objet d’utilisation aussi bien dans l’alimentation que dans le traitement de la peau. Le lin est une plante qui pousse plus aisément dans les sols sablonneux et argileux d’une certaine profondeur et qui présentent une bonne irrigation. Les graines sont récoltées après la floraison et un peu avant la totale maturité. Elles sont donc cueillies avant qu’elles ne tombent. L’huile de lin, pour sa part, est obtenue à partir de ces graines et possède également certaines vertus. Aujourd’hui, le premier producteur mondial de graines de lin est le Canada.

 

Usages thérapeutiques

Les graines de lin sont connues pour leur forte teneur en acides gras oméga-3, plus précisément en acide alpha-linoléique (AAL). Ces acides gras jouent un rôle important dans la protection des membranes cellulaires de l’organisme. En effet, ils se chargent de protéger l’organisme contre les substances dangereuses tout en laissant passer les nutriments sains ingérés. Ces acides gras sont par ailleurs essentiels dans le cadre de la réduction des risques d’accidents cardio-vasculaires. Agissant sur le mauvais cholestérol (le LDL), elles permettent d’assurer une protection contre les risques d’une potentielle seconde crise cardiaque. Par ailleurs, les graines de lin sont une excellente source de lignanes. Il s’agit de composés phénoliques ayant des particularités similaires à celles des hormones sexuelles : ils sont de très bons antioxydants. Les graines de lin peuvent également être très efficaces dans la lutte contre l’évolution de certains cancers dont le cancer du sein et celui de la prostate. Par ailleurs, les graines de lin sont très utilisées pour lutter contre la constipation et d’autres troubles digestifs tels que les gastrites ou les entérites.

 

Recommandations d’usage

Il est conseillé de consommer les graines broyées et en fine mouture plutôt que d’en consommer l’huile qui peut être toxique si elle n’est pas fraîche ou bien conservée. Par ailleurs, une conservation au frigidaire des graines moulues est nécessaire. Il convient de préciser qu’au-delà de 5 jours de conservation, il est fortement conseillé de ne plus utiliser les graines de lin moulues.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.