L’origan, une plante dotée d’un excellent arôme

29 Mai 2013 by

L’origan, une plante dotée d’un excellent arôme

Très souvent confondue avec la marjolaine, l’origan est une herbacée vivace de la famille des Lamiacées. De son nom scientifique Origanum Vulgare, c’est une plante remarquable dotée d’un excellent arôme et ayant des vertus extraordinaires. Nous vous proposons de découvrir dans cet article, l’origan connu également sous le nom de thé rouge ou de marjolaine bâtarde.

 

Origines et présentation de l’origan

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, l’origan est une plante d’origine européenne. En effet, ce n’est que plus tard qu’elle fut exportée vers le Moyen-Orient. Cette exportation de la plante lui réussit bien d’ailleurs puisqu’aujourd’hui, on la retrouve dans le bassin méditerranéen et en Asie centrale. Les sols calcaires, drainés, légers, aérés ou neutres sont en effet très favorables au développement de cette plante. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, en Europe, on retrouve souvent cette plante sur les bordures de route, en lisière des forêts ainsi que sur les versants pierreux des montagnes rocheuses. Autrefois, l’origan était reconnu par les peuples de l’Antiquité pour ses effets de philtre d’amour ainsi que pour son rôle protecteur. La plante est facilement reconnaissable à sa taille qui peut aller de 30 à 80 cm ainsi qu’à ses tiges rouges à section carrée disposant de feuilles vertes, arrondies et légèrement dentées. Les fleurs de la plante regroupées en petits panicules sont généralement roses mais il peut arriver qu’elles soient de couleur pourpre. Aussi bien utilisé en médecine qu’en cuisine, l’origan regorge de vertus toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

 

Usages thérapeutiques de l’origan

D’après certaines études réalisées, l’origan serait un excellent remède contre le diabète et certains cancers. En effet, elle favoriserait la réduction de la glycémie chez un individu sujet au diabète grâce à l’acide rosmarinique qu’elle contient. Elle contient également des antioxydants et est efficace de ce fait contre l’apparition des maladies cardiovasculaires et certaines maladies qui sont liées au vieillissement. Et ce n’est pas tout. L’origan est aussi un grand concentré de vitamine K, de calcium, de manganèse, de fer et de vitamine E. Il peut être donc utilisé pour réduire les douleurs des menstrues chez la femme, pour venir à bout de la grippe, pour améliorer l’immunité et en tant qu’antibactérien. Par ailleurs, l’origan est également utilisé en cuisine surtout en Italie et au Portugal. En effet, les italiens aiment beaucoup s’en servir pour la préparation de leurs sauces ; sa présence dans la sauce faciliterait la digestion et son excellent arôme soulagerait des douleurs spasmodiques, de la fatigue et du stress. Il est important de préciser également que l’origan peut aussi être utilisé pour le traitement de l’asthme ainsi que pour des applications externes, c’est-à-dire sur des plaies, des morsures et ou pour soulager des crampes. On peut également s’en servir pour confectionner des bains fortifiants et toniques aux convalescents, aux personnes affaiblies ou surmenées ainsi qu’aux enfants.

 

Posologie et précautions d’usage

Pour réaliser un bain complet, infusez 250 à 300 g de plante séchée dans 2 litres d’eau bouillante. S’il s’agit d’un bain pour enfant, 100 g suffiront mais avec la même quantité d’eau. Pour les tisanes, mettez à ébullition 3 à 4 g d’origan séché (l’équivalent de deux cuillerées à café) dans une tasse. Laissez refroidir légèrement puis buvez le contenu. Par ailleurs, étant donné que l’origan contient de la vitamine K, il est fortement recommandé aux personnes sous anticoagulothérapie de ne pas en consommer sans avoir pris conseil auprès d’un médecin ou d’un diététiste-nutritionniste. Pas ailleurs, l’huile essentielle d’origan est déconseillée aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent ainsi qu’aux enfants ; toutefois, il est possible de le diluer avec de l’huile végétale ou du miel avant de le consommer. Pour être sûr d’être à l’abri de risques inutiles, il est préférable que vous consultiez votre médecin avant toute consommation d’origan.

1 Comment

  1. J’avais entendu parlé de son utilisation par rapport au diabète mais pas au sujet du cancer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *