Le basilic, une plante pour vos plats et votre santé

26 Avr 2013 by

Le basilic, une plante pour vos plats et votre santé

De son nom scientifique Ocimum basilicum, le basilic est une plante de lamiacées de la tribu des Ocimeae. Elle porte aussi le nom de basilic romain et est très utilisée en cuisine comme épice et pour son arôme. Le basilic a de nombreuses vertus thérapeutiques que vous découvrirez dans cet article.

 

Origine et présentation du basilic

Le basilic est une plante qui existe depuis plus de quatre millions d’années. D’après les recherches qui ont été menées, cette plante aurait été utilisée pour la première fois en Inde en offrande aux divinités Krishma et Vishnou. Cette plante fut ensuite importée dans d’autres pays de l’Asie ainsi qu’en Égypte où elle était utilisée avec d’autres produits pour momifier les corps des prêtes et des pharaons. Le basilic a finalement été introduit dans les pays de Rome et de Grèce pendant l’époque royale. D’ailleurs, elle portait le nom de « plante royale » pendant cette époque. Vers le 16e et le 17e siècle, ce sera autour des États-Unis et de l’Angleterre de faire la connaissance de cette plante. Le basilic est une plante herbacée dont la hauteur ne dépasse généralement pas 50 centimètres. On le reconnaît d’une part par ses feuilles ovales, gaufrées et arrondies. Les fleurs de cette plante se distinguent par leur forme d’épis blancs et par leur arôme. Il en existe de nombreuses variétés, dont le grand vert, le genovese, le marseillais, le finissimo et le dark opal pour ne citer que ceux-là.

 

Usages thérapeutiques du basilic

Si le basilic est utilisé en cuisine, cette plante peut aussi être utilisée comme médicament. En effet, elle contient des antioxydants qui vous protègent des énormes conséquences des radicaux libres et vous prévient des différentes maladies cardiovasculaires. Ces mêmes antioxydants permettent de lutter contre les maladies liées à la vieillesse et certains cancers. L’acide rosmarinique est l’antioxydant principal présent dans cette plante. Celui-ci combiné avec la vitamine E à un puissant effet protecteur sur l’organisme. Les acides phénoliques et les flanoïdes contenus dans le basilic agissent également comme des antioxydants. D’ailleurs, en étudiant des extraits de basilic, des scientifiques se sont rendu compte que ces éléments diminuaient l’oxydation des lipides. L’autre valeur thérapeutique qui est reconnue à cette plante est son potentiel hypoglycémiant. Certains médecins le recommandent donc dans le cas du diabète de type 2. Par ailleurs, lorsque le basilic est consommé frais ou sec, il produit de la vitamine K qui contribue à la coagulation du sang. Cette vitamine K contribue également à la consolidation des os du corps. Aussi, le fer que contient cette plante permet d’oxygéner le corps et de lutter contre la fatigue. Par ailleurs, le basilic contient également des propriétés permettant de lutter contre les maux de gorge, la nervosité les verrues et la déprime.

 

Posologie et précautions d’usages

Avant de pouvoir utiliser le basilic, il est nécessaire de ne pas être sous traitement anticoagulant afin de ne pas créer une interaction dans l’organisme. En dehors de cette précaution, vous pourrez consommer cette plante comme vous le voulez, d’autant plus qu’aucune posologie n’est indiquée dans le cas de sa consommation. Ce serait toutefois une bonne idée que vous preniez la peine de consulter un médecin si vous décidez de prendre du basilic comme médicament.

1 Comment

  1. Et en plus c’est délicieux !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *